qui veux bien comprendre Antigone

 ::  -* -*  ::  - -

      

default qui veux bien comprendre Antigone

    02, 2010 11:21 am


jean anouilh

Il nat en 1910 Bordeaux dun pre tailleur et dune mre violoniste. A partir de 1921, il vit Paris et se prend trs tt de passion pour lcriture thtrale..

Il connat un succs triomphal en 1938 avec Le Bal des voleurs, que monte Andr Barsacq le futur metteur en scne dAntigone. Jean Anouilh devient alors une figure parisienne, un auteur la mode. Il adopte un style personnel.

Il ne cesse pas dcrire pendant lOccupation, et donne Eurydice en 1941. Mais dans ce climat troubl il se sent dcal, lcart, et refuse dafficher une opinion tranche. Face aux nazis et la Rsistance, il se veut au-dessus de la mle et refuse de suivre quelque mouvement que ce soit, ce qui lui sera abondamment reproch. En 1944, Antigone est joue pour la premire fois. Elle connat le succs, mais avec un parfum de scandale. Dans le contexte de la fin de la guerre, la pice est accuse .






le mythe

Oedipe,dans la mythologie grecque,c'est le roi de Thbes, fils de Laos et de Jocaste, roi et reine de Thbes.

La reine Jocaste attend un enfant. Son mari, Laos, roi de Thbes, s'enquiert auprs des dieux, comme il est naturel, de ce qui va venir. La rponse de l'oracle est terrible : " Il tuera son pre ; il pousera sa mre". Il dcide d'chapper son destin : il attacha les deux pieds de son fils nouveau-n, qu'ils percent, et ils ordonnent qu'il soit abandonn dans la montagne, aux btes sauvages sur les flancs du mont Cithron. Le bb gmissant meut le cur du serviteur charg de la besogne. Il le confie des bergers du roi de Corinthe, qui l'amnent leur matre Polybos, roi de Corinthe. Sa femme Priboe dsesprait justement d'avoir un hritier, Polybos l'appela dipe (" celui qui a les pieds enfls ", en grec) et l'leva comme son propre fils. Des annes passent. Un jour, pendant une querelle, un Corinthien traite dipe d'enfant trouv. Celui-ci, alarm, part demander la vrit Pythie de Delphes. En chemin, un vieillard mont sur un char lui commande, un peu trop imprieusement, de s'carter de son chemin. dipe, qui a le sang vif, le tue. C'tait bien sr le roi Laos, son pre. Ainsi, dipe accomplit la prophtie sans le vouloir.

dipe arriva Thbes, qui tait sous la coupe d'un monstre sanguinaire appel le Sphinx, lion tte de femme. La crature bloquait les routes menant la ville, tuant et dvorant les voyageurs qui ne pouvaient rsoudre l'nigme fameuse qu'elle leur proposait : " Quel est l'animal qui le matin marche sur quatre pieds, midi sur deux et le soir sur trois ?". dipe rpond sans hsiter que c'est l'homme, qui au matin de sa vie marche quatre pattes, va sur ses deux jambes l'ge adulte et s'aide d'une canne pour soutenir sa vieillesse. Le Sphinx, vex, se suicide. dipe s'attira les faveurs de la ville pour avoir libr Thbes du Sphinx. En remerciement, les Thbains le firent roi et lui donnrent comme pouse la veuve de Laos, Jocaste. Pendant de nombreuses annes, le couple vcut heureux, ne sachant pas qu'ils taient en ralit mre et fils. La seconde partie de l'oracle est accomplie.

Les annes passent, des enfants naissent du couple incestueux, deux garons (Etocle et Polynice) et deux filles, Antigone et Ismne.

Jusqu'au jour o la peste ravagea le pays. La vrit est dvoile et Jocaste s'en suicide de dsespoir, et lorsqu' dipe se rendit compte qu'elle tait morte et que leurs enfants, Etocle, Polynice, Antigone et Ismne, taient maudits, il se creva les yeux,. Il part sur les routes, la main sur l'paule d'Antigone, chercher un pardon problmatique..






Rsum

Écrite en 1942, la pice fut reprsente le 4 fvrier 1944 . L'poque : les derniers mois de l'Occupation. Ce fut un trs grand succs.
Antigone se prsente comme formant un tout : pas de division en actes, ni en scnes.

L'exposition
Au dbut, le Prologue s'avance vers le public et lui prsente tous les personnages. Ils sont tous en scne. Le Prologue les montre, et nous parle de leur caractre et leur rle.
Antigone et sa nourrice
La nourrice surprend Antigone, qui rentre de l'extrieur sur la pointe des pieds, ses souliers la main. Elle a t, dit-elle, se promener dans la campagne.
Antigone et Hmon
Une scne pleine dmotion. La jeune fille veut d'abord s'assurer de l'amour d'Hmon. Elle aurait t heureuse d'tre sa femme, et tait prte se donner lui la veille au soir parce que Mais avant de lui dire pourquoi, elle lui fait jurer de ne pas la questionner. Il le fait, et frapp de stupeur, il entend : parce que jamais, jamais, je ne pourrai t'pouser . À Ismne, revenue, qui essaye de la raisonner, Antigone apprend la vrit : elle est alle enterrer son frre pendant la nuit.
Arrestation d'Antigone
C'est le moment de la crise . Le ressort est band. Le Chur en profite pour entrer, et, s'adressant au public, explique sa conception de la tragdie. C'est le moment o la jeune fille entre en scne, pousse par les gardes. Antigone tait revenue sur les lieux en plein jour.
Antigone et Cron
Scne capitale entre Cron et Antigone, scne o se on touche le sens de la pice. On peut distinguer plusieurs tapes. Cron est assez calme au dbut. Il espre touffer l'affaire en faisant disparatre les trois gardes. Antigone lui annonce qu'elle recommencera. Cron change de stratgie et use dautres arguments mais en vain.
Pouss bout, Cron appelle ses gardes. Malgr les reproches du Chur, les supplications d'Hmon, Cron avoue qu'il n'a rien pu faire pour sauver Antigone et qu'elle voulait mourir. Hmon sort comme un fou.

Antigone et le garde
Antigone reste seule avec le garde. Cette scne nous montre l'isolement d'Antigone l'heure de sa mort. Le garde parle de ses petits problmes lui, et apprend Antigone qu'elle va tre enterre vivante.


Test propse

Texte:

Les gardes sont sortis, prcds par le petit page.

Cron et Antigone sont seuls l'un en face de l'autre.

Cron:

Avais-tu dj parl de ton projet quelqu'un ?

Antigone

Non.

Cron

As-tu rencontr quelqu'un sur ta route?

Antigone

Non, personne.

Cron

Tu en es bien sre?

Antigone

Oui

Cron

Alors, coute: tu vas rentrer chez toi, te coucher, dire que tu es malade, que tu n'es pas sortie depuis hier. Ta nourrice dira comme toi. Je ferai disparatre ces trois hommes.

Antigone

Pourquoi? Puisque tu sais que je recommencerai.

Un silence. Ils se regardent.

Cron

Pourquoi as-tu tent d'enterrer ton frre?

Antigone

Je le devais.

Cron

Je l'avais interdit.

J. Anouilh, Antigone, dition la table ronde.

Comprhension et langue:

1) Situez le passage dans l'uvre.

2) Dans un bref paragraphe, prsentez le dramaturge.

3) Comment appelle-t-on ce qui est cris en italique? A quoi servent-elles?

4) L'expression " l'un en face de l'autre " donne une ide sur un climat :


d'amiti?
de confrontation?
de neutralit?
Choisissez la bonne rponse.

5) Lequel des deux personnages parle le plus et pourquoi?

6) Quel argument Antigone prsente-t-elle pour justifier son acte

7) Dans la phrase "Alors, coute : tu vas .." le terme "alors" annonce-t-il:


une conclusion?
une consquence?
Quel caractre d'Antigone est soulign dans cette scne?

9) Mettez au discours indirect la phrase suivante:

" As-tu rencontr quelqu'un sur ta route?" demanda Cron.

10) Remplacez dans la scne une expression de l'obligation par une autre.

Dans le plus proche insha lah vous allez voire la correction mais avant il faut que vous le travaillez .
avatar



: 86
: 23
: ,
: 10
: 211
: 17/07/2009


:
1/1  (1/1)

    

      


 ::  -* -*  ::  - -

 
: